Partager

INTERVIEW - Innover, toujours !

 

En nous associant avec les meilleurs acteurs du territoire dans leur domaine, nous rendons possible une hybridation des compétences qui est en soi productrice de valeur.

 

2014 vient de se terminer, comment Audencia Group a-t-elle vécu ces douze derniers mois ?

2014 a été une très belle année pour le groupe. Malgré un contexte difficile, nous avons connu une progression à deux chiffres, en ligne avec nos résultats de l’année dernière. Je crois que nous pouvons être collectivement fiers de ce résultat. Ce très bon bilan prouve également la validité des choix stratégiques que nous mettons en œuvre avec constance depuis plus de trois ans. Notre place d’institution leader en matière d’innovation, de RSE et de développement international n’est pas contestée. Notre position originale dans un monde académique en profonde mutation s’est encore accrue cette année avec la mise en place opérationnelle de l’alliance Centrale-Audencia-ensa Nantes. Les statuts de ce nouvel acteur majeur de l’enseignement supérieur et de la recherche ont été déposés, les instances de gouvernance mises en place et les groupes de travail constitués sur la base de chantiers prioritaires sont désormais opérationnels. Notre objectif est d’avoir 100 % des étudiants des trois écoles impactés par notre alliance fin 2015.

 

L’objectif principal de Centrale-Audencia-ensa Nantes est de générer de l’innovation. comment cela peut-il s’exprimer ?

En nous associant avec les meilleurs acteurs du territoire dans leur domaine, nous rendons possible une hybridation des compétences qui est en soi productrice de valeur. Nous sommes convaincus que c’est aux interfaces et aux confluences que se joue l’avenir. Le frottement de l’ingénierie, du management, de l’architecture et de la création suscite de nouveaux modèles, qui sont ceux de demain. Cette conviction, cette façon d’opérer, est également portée au niveau international.

 

De quelle manière ?

À l’étranger aussi nous nous associons avec des institutions d’un autre monde que le nôtre. L’ouverture à Pékin du Cooperative Center for Studies Audencia-BIT, en partenariat avec le Beijing Institute of Technology (BIT) procède de la même idée que celle qui nous a conduits, à Nantes, à nous allier avec Centrale Nantes et l’École nationale supérieure d’architecture. Une approche similaire est à l’œuvre au Brésil, dans le domaine de l’agrifood ou en Roumanie, avec le Politehnica de Bucarest...

 

L’innovation au sein d’Audencia group se traduit également au niveau de la RSE, l’un des credos du groupe. pouvez-vous nous en dire quelques mots ?

En étroite complémentarité avec l’Institut Audencia pour la responsabilité sociétale des entreprises, qui œuvre depuis plusieurs années dans le domaine de la recherche appliquée à la responsabilité sociale et environnementale des entreprises, nous avons créé en 2014 un tout nouvel Institut pour l’Innovation, le Design et l’Entrepreneuriat. C’est ainsi que désormais, l’innovation et la RSE irriguent l’ensemble des écosystèmes dans lesquels nous sommes engagés : agrifood, banque/finance/ assurances, industries culturelles et créatives, santé et silver économie, supply chain... Pour nous, pas d’innovation sans RSE et pas de RSE sans innovation !