Partager

L’observatoire des métiers et des compétences de demain

Malgré le nombre considérable de notes, rapports, études sur les métiers et les compétences du futur, nous ne savons pas quels seront les métiers de demain. Dans un monde qui se transforme à un rythme sans précédent, entre un tiers et 70 % (les chiffres varient selon les sources) de ces métiers d’avenir sont encore inconnus aujourd’hui. Ils consisteront soit en des emplois tout à fait nouveaux, soit en des évolutions du contenu des emplois existants qui en modifieront profondément l’exercice.

A  l’heure où les métiers les plus demandés n’existaient pas il y a 10 ans, et où nul ne sait combien de fois chaque étudiant d’aujourd’hui devra changer de métier, il est de la responsabilité de nos écoles de réfléchir aux compétences dont nous devons doter nos étudiants pour leur permettre d’évoluer dans une société qui se transforme à une vitesse fulgurante.

C’est dans cet objectif qu’a émergé le projet d’observatoire des métiers et des compétences de demain de l’Alliance Centrale-Audencia-ENSA Nantes. Ses travaux visent à identifier les métiers et les compétences-clés de demain. Les informations produites au sein de cet observatoire seront ensuite « traduites » par des comités d’experts ad hoc dans l’optique de leur diffusion et de leur intégration dans la pédagogie, la recherche et les relations entreprises des trois écoles.

Les formations hybrides étant une des pierres angulaires de l’Alliance, une brique de cet observatoire s’intéresse aux métiers de demain liés à l’hybridation. Dans le cadre du Cercle Prospective RH, l’Alliance a lancé en mars 2016 un chantier en partenariat avec ORANGE et MANPOWER sur : « les profils hybrides : compétences clés pour inventer l’entreprise de demain ? ». Ce chantier rassemble une trentaine de DRH de grandes entreprises qui travaille ensemble pendant une année et produira un ouvrage sur l’apport des profils hybrides face à l’immense saut de complexité qui affecte notre monde et nos organisations aujourd’hui.

Cet observatoire vise bien sûr à capter les tendances auprès de nos étudiants ingénieurs, managers et architectes. Des ateliers de prospective et de créativité sont en préparation afin que les étudiants des trois écoles inventent ensemble les métiers de la ville de demain. Comme le disait Gaston Berger, « l’avenir n’est pas seulement ce qui peut « arriver » ou ce qui a le plus de chances de se produire. Il est aussi, dans une proportion qui ne cesse de croître, ce que nous aurons voulu – qu’il fût ». D’autres ateliers de prospective des métiers sont en cours de réflexion.

Un travail de veille documentaire et de collaboration avec des experts viendra enrichir ces travaux.

Cet observatoire s’invente et se construit en coopération avec l’ensemble du personnel des écoles de l’Alliance et également avec les entreprises.

Par Anne Bonlarron, Chargée de missions transverses pour l’Alliance